Créer une entreprise avec le statut de holding : pourquoi s’y lancer ?

Holding ? Rappelons d’abord qu’il s’agit d’une forme de société, sans statut juridique défini, qui regroupe des participations d’actionnaires et d’associés, ce qu’on appelle également société mère. On entend beaucoup parler de ses nombreux avantages, que ce soit sur le plan juridique, fonctionnement ou fiscal. La holding semble susciter l’intérêt des entrepreneurs et des dirigeants, ne serait-ce que pour agrandir leurs zones d’action. Pourquoi est-ce autant prisé de créer une holding ?

Une solution pour créer une ou des filiales

La création de filiales impose aux entrepreneurs le choix d’un bon statut juridique, et justement, la holding en est un. Pour les grandes entreprises, les filiales sont des petites entités qui actionnent les activités et dont la direction est entièrement centralisée. L’objectif est en général de répandre les tâches et les responsabilités tout en se dispensant du maximum d’obligation juridique et fiscale. Ces conditions citées figurent d’ailleurs parmi les avantages d’une holding. L’entreprise doit également passer au crible l’identité et les activités de la société fille avant de se lancer dans les démarches de légalisation et d’immatriculation. La holding est d’ailleurs une solution plus appropriée et avantageuse quand on veut créer une seule filiale ou plusieurs. La société mère pourra ainsi participer à l’élargissement de ses activités tout en s’intégrant plus amplement dans les marchés locaux.

Une alternative pour se libérer des charges fiscales et patrimoniales

Ailleurs comme en France, les impôts constituent une énorme charge sur le budget des entreprises. Les dirigeants se démêlent pour optimiser au maximum, mais parfois, la solution se trouve dans le statut qu’on adopte. Avec la holding, la société mère est dispensée des charges fiscales liées à ses associations avec des sociétés filles. Le régime fiscal est plutôt flexible en fonction des actions détenues. Si l’on a recours à la holding, c’est également pour permettre aux entreprises de défiscaliser une partie des revenus sur leurs patrimoines. Le statut ne requiert pas nécessairement la mise en place de plusieurs dispositifs. L’optimisation fiscale et patrimoniale s’applique différemment, qu’il s’agisse d’un régime mère-fille ou d’une intégration fiscale. Pour le premier, l’exonération peut atteindre les 95%. Pour le second régime, des conditions s’appliquent pour que la société mère puisse se libérer d’une partie de l’impôt sur les sociétés.

Un moyen de faciliter le rachat d’entreprise

On envisage souvent la holding quand on souhaite racheter une entreprise. On dit par rachat un mécanisme de transmission et d’acquisition d’entreprise. La société mère peut effectivement procéder en acquérant les titres et en utilisant le concept de la holding en guise d’intermédiaire. Avec ce statut, la reprise d’entreprise est largement facilitée, étant donné que le statut vous permet de contracter un prêt d’une somme importante. C’est avec ce dernier que vous allez pouvoir faire l’acquisition de l’entreprise. Le montage est entre autres un moyen de réduire considérablement les intérêts que peuvent vous exiger les banques. Il sera ensuite au tour de vos filiales et de leurs dividendes d’assurer le remboursement. En plus, la holding propose encore ses avantages fiscaux et juridiques pour vous alléger dans vos rachats.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Nous contacter

Une question ? Une suggestion ? Laisser un mot